POWER FOR GOOD

Une réponse à la dépendance énergétique bretonne

 

La Bretagne ne produit que 15% de l'électricité qu'elle consomme¹, ce qui en fait un territoire largement déficitaire en la matière, donc importateur.

Pour réduire la dépendance électrique de la région et garantir aux habitants une alimentation constante (et donc éviter les risques de coupures d'électricité), le Conseil Régional de Bretagne, l'État, l'ADEME, l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH) et RTE ont signé en 2010 le « Pacte électrique breton ».

 

Ce pacte fixe 3 objectifs :

 

spacer
  • la maîtrise de la demande en électricité
  • la sécurisation de l'approvisionnement
  • le déploiement massif des énergies renouvelables, dont l'éolien en mer

 

Le Pacte électrique breton redessine toute la politique énergétique du territoire pour sortir la Bretagne de son isolement et passer à 3 600 MW de production d'énergies renouvelables d'origine régionale à l'horizon 2020.

 

Le projet de parc éolien en mer de la Baie de Saint-Brieuc est appelé à trouver toute sa place dans le Pacte électrique breton. Avec 496 MW de capacité installée et 1 850 GWh de production annuelle, le projet a pour objectif de fournir l'équivalent de la consommation de 850 000 habitants (chauffage compris), soit 9% de la consommation totale en 2014 d'électricité de la Bretagne.

 ¹RTE, Bilan électrique et perspectives 2015

credit_AREVA1.jpg credit_AREVA3.jpg brieuc_thumb_2.jpg brieuc_thumb_3.jpg