POWER FOR GOOD

Le fonctionnement d'un parc éolien en mer

 

Les éoliennes permettent de transformer l'énergie du vent en énergie électrique. Le vent fait tourner le rotor, doté de 3 pales, qui entraîne une génératrice produisant de l'électricité. Pour être le plus efficace possible, les pales s'orientent en permanence pour s'adapter au vent.


L'ensemble des éoliennes d'un même parc est raccordé, par un réseau de câbles en mer, à une «sous-station électrique», grâce à laquelle la tension de l'énergie produite par les éoliennes (66 kV) est transformée pour être conforme à la tension du réseau terrestre (225 kV). Elle est ensuite acheminée via un câble sous-marin vers le réseau public d'électricité et donc vers les consommateurs.

 

Même si le vent est une ressource inépuisable, son intensité varie selon les lieux. L'identification de sites bien exposés aux vents est donc un préalable indispensable à toute installation de parc éolien.
Les éoliennes sont conçues pour s'adapter en permanence aux contraintes physiques d'un site et à la vitesse du vent, de la façon suivante¹:

 

spacer
  • lorsque la vitesse dépasse 11 km/h, les pales de l'éolienne se mettent en mouvement
  • l'éolienne atteint sa puissance nominale (8MW) à partir de 43 km/h de vent
  • enfin, lorsque la vitesse du vent atteint ou dépasse 108 km/h, l'éolienne, est alors arrêtée. On dit que les pales sont mises « en drapeau » pour ne plus avoir de prise au vent et éviter tout risque de dommages sur la machine.

 


¹Les caractéristiques de fonctionnement présentées correspondent au modèle d'éolienne AD8-180 proposé par ADWEN pour le projet éolien en mer de la Baie de Saint-Brieuc.

schema fonctionnement