POWER FOR GOOD


Ailes Marines partenaire du projet RESIBAD pour le développement de solution de réduction du bruit sous-marin


Au même titre que l'est déjà le bruit aérien, le bruit d'origine anthropique en mer est reconnu comme un danger pour la faune marine. Opérations de déminage sous-marin, levés sismiques, sonar militaire, travaux de génie civil en mer tels que le battage de pieux sont ainsi susceptibles de perturber la faune marine.

Les opérateurs maritimes sont ainsi de plus en plus enclins à employer certaines mesures et techniques d'atténuation, comme la désignation de périmètres de sécurité et leur surveillance par des observateurs embarqués ou l'emploi d'effaroucheurs acoustiques (pingers).

D'autres technologies, comme des rideaux de bulles, peuvent être mis en place pour leur effet barrière sur la propagation de l'onde sonore émise par les opérations. Leur usage reste tributaire des conditions de mer et leur efficacité d'atténuation des ondes de choc sous l'eau nécessite d'être optimisée.


Porté par un consortium regroupant le bureau d'études IN VIVO, l'ENSTA BRETAGNE, la société d'ingénierie ALTRAN OUEST et AILES MARINES, société de développement du projet éolien en mer de Saint-Brieuc, le projet RESIBAD (REduction du Souffle en Immersion par Barrière Diphasique) a pour objectif de développer une expertise et des outils opérationnels de validation des rideaux de bulles, et autres dispositifs de réduction du bruit sous-marin généré les travaux maritimes. L'expertise développée s'étendra à la conception, la réalisation et la certification de dispositifs anti-bruit ou réducteur du bruit.


RESIBAD comprend une étude de l'interaction choc / bulle afin d'améliorer la compréhension des phénomènes physiques d'atténuation des ondes de choc sous-marines. Le programme prévoit également une campagne de mesures de bruit in situ pendant des travaux en mer afin de valider les résultats obtenus.


Les objectifs du projet sont donc de proposer un outil d'évaluation de rideaux de bulles (ou d'autres systèmes de protection), un outil de prédiction sur les nuisances résiduelles, un banc d'essai pour la certification et une banque de données de résultats expérimentaux.


Ce projet est donc d'un grand intérêt pour la sécurité et la sûreté maritimes, le génie côtier et la préservation de l'environnement marin.

 dauphin copyright gautier

Dauphin commun - © Gérard Gautier - Observatoire PELAGIS